A propos

Issu d’un milieu populaire, la recup’ et le système D ont toujours fait parti de mon éducation. Une mère qui cuisine beaucoup et un père capable de tout réparer m’ont donné le goût du savoir-faire manuel.

Je suis de celles qui ont toujours dessiné, découpé, bidouillé, créé.

Un jour j’ai découvert la couture et les idées ne m’ont plus jamais manquées.

Avec la naissance de mes enfants, il est devenu évident qu’il fallait accélérer notre démarche écologique.

J’ai commencé à fréquenter les friperies, les brocantes, les ressourceries et là le lien s’est fait tout naturellement.

Je ne veux plus acheter de tissus neufs, il y a déjà suffisamment de tissus sur le marché de la seconde main !

Je veux coudre uniquement des tissus chinés.

Marguerite et Rosalie
Credit photo : Anne Gentilleau

J’ai arrêté mon métier de CESF qui me frustrais et ne me donner plus de sens.

En novembre 2019, je me suis lancée dans la grande aventure de Marguerite & Rosalie. 

Coudre tout ce qu’il me plait mais avec des tissus chinés c’est plus d’originalité, des créations uniques et à chaque fois de belles histoires qui s’écrivent.

J’achète la plupart de mes tissus chez Emmaüs, ainsi je participe aussi à la solidarité et l’insertion par le travail des personnes les plus fragilisées. Je trouve ce cercle vertueux gratifiant et motivant !

Ce nouveau métier de créatrice éthique, me permet de faire ma part dans la préservation des ressources naturelles de la planète. Il donne un véritable sens à ma vie professionnelle. 

Merci à Janice pour mon magnifique logo 

Merci à Laurène pour sa patience et son aide